Comment calfeutrer une fenêtre?

Une partie des déperditions thermiques est due aux fenêtres anciennes qui sont généralement mal isolées. Vous pouvez passer la main devant pour sentir les entrées d’air froid. Pour diminuer ces pertes d’énergie, la meilleure solution est de calfeutrer les fenêtres en utilisant des produits comme les joints métalliques à clouer, les joints autocollants en mousse ou en caoutchouc ou le mastic silicone.

Pourquoi calfeutrer une fenêtre?

Calfeutrer une fenêtre est peu cher et peut être effectué par vos propres moyens. Nul besoin de contacter un vitrier Strasbourg pour isoler correctement ses fenêtres. L’idée de l’isolation de fenêtre est d’améliorer votre confort à l’intérieur de votre maison et limiter autant que possible les déperditions de chaleur.

En effet, vous avez beau chauffer votre habitation avec le meilleur des systèmes de chauffage, si votre maison et ses points d’ouverture ne sont pas isolés d’une manière correcte, votre facture énergétique s’en fera ressentir.

Calfeutrer une fenêtre: Les différentes méthodes

Après le nettoyage de votre fenêtre, il est possible de la calfeutrer en utilisant:

Calfeutrer une fenêtre: Les différentes méthodes

  • Des joints adhésifs en mousse : vous pouvez installer le ruban en partant de l’angle de fenêtre, ensuite d’enrouler cette dernière autour de la feuillure
  • Des joints adhésifs en caoutchouc : il est possible de les poser de la même façon que les joints en mousse
  • Des joints adhésifs en plastique : pour la pose des joints adhésifs en plastique, la première chose à faire est l’application du ruban sur le dormant de la fenêtre en partant de l’angle. Effectuez après un V avec le joint en vous assurant que la partie ouverte soit tournée vers l’extérieur. Pour terminer le calfeutrage, finissez par réaliser des raccords sur les angles.
  • Des joints métalliques : ce type de joints est à clouer dans la feuillure de la fenêtre. la première chose à faire le découpage des morceaux de joints en biseau aux dimensions de la fenêtre. Il ne reste plus qu’à les clouer dans la feuillure.

 

Laisser un commentaire